(Dossier) C’est donc André de Grasse qui succède à Usain Bolt en devenant le nouveau roi du 200m ! (Tokyo 2020)


Note

This article has been written in French so if you want to switch language ; 

(1) Click on the menu at the bottom right of your screen, 

(2) Select your language by clicking on the flag you want (🇫🇷 for French, 🇬🇧 for English, 🇪🇸 for Spanish etc…)

(3) Enjoy the entire website with your language

Cette année, nous avons le droit à une édition olympique plus ouverte que lors des trois dernières car nous n’avons plus le huit fois champion olympique et recordman du monde dans les starting blocks. Ce qui a permis à L.M JACOBS de succéder à BOLT sur 100m il y a quelques jours mais maintenant reste à savoir qui sera l’heureux successeur du sprinter jamaïcain sur 200m, lui qui est retraité depuis les championnats du monde à Londres de 2017. 

SOMMAIRE

I. Retour sur les demi-finales du 200m hommes
II. Retour sur la finale du 200m hommes


I. Retour sur les demi-finales du 200m hommes (Tokyo 2020)

Demi-finale n°1 (20h50 heure locale -0.2m/s)

Coureurs à surveiller : Erriyon Knighton, Divine Oduduru et Rasheed Dwyer,

Le jeune américain E. KNIGHTON (17 ans), même pas encore freshman en College contrôle complètement sa demi-finale, en adaptant son allure à celle de ses concurrents sur la ligne droite, à la manière d’un certain Usain BOLT.
L’actuel détenteur du record du monde cadet [19.88s (+1.1m/s)] fini premier de sa course avec un temps en 20.02s. Le jamaïcain R. DWYER fini second en 20.13s (sa meilleure performance de la saison) et le nigérian D. ODUDURU troisième en 20.16s.

Demi-finale n°2 (20h58 heure locale -0.4m/s)

Coureurs à surveiller : Noah Lyles, Aaron Brown, Joseph Fahnbullet,

A l’issue du premier virage, c’est l’américain Noah LYLES qui est sorti premier mais son relâchement aux alentours du 160ème mètre va lui coûter la course, à la même manière que Shericka JACKSON 🇯🇲 hier en série du 200m femmes. N. LYLES 🇺🇸 se fait rattraper sur la ligne ce qui donnera lieu à une photo finish improbable en compagnie du canadien A. BROWN et du libérien J. FAHNBULLEH. 

Photo finish de la demi-finale n°2 du 200m hommes, Olympics 2020 ©
Photo finish de la demi-finale n°2 du 200m hommes, Olympics ©

Update 🚨: Le verdict de la photo-finish vient de tomber après quelques minutes d’attente et c’est finalement le canadien Aaron BROWN qui remporte la course en 19.99Xs suivi de Joseph FAHNBULLEH 🇱🇷 (19.99Xs) revenu entre les deux en 19.99Xs et de Noah LYLES 19.99Xs

Le x symbolise le nombre au millième qui les a départagés mais il n’a pas été communiqué pour l’instant.

Demi-finale n°3 (21h06 heure locale +0.2m/s)

Coureurs à surveiller : Kenneth Bednarek, André de Grasse, Ramil Guliev, Jereem Richards

Sorti premier à l’issue du premier 100m, K. BEDNAREK ne réussira pas à conclure sa domination dans la seconde partie de course en se faisant rattraper par un André de Grasse supersonique du couloir n°9.

A. de GRASSE s’impose dans une course contrôlée en 19.73s (nouveau record du Canada), K. BEDNAREK fini second en 19.83s après s’être relâché après s’être fait dépassé par de GRASSE ensuite, Jereem RICHARDS 🇹🇹  fini troisième en 20.10s et réussi à se qualifier au chrono pour la finale.

Malheureusement, le Champion du monde 2017 R. GULIEV ne réussira pas à s’approcher de la finale avec un chrono en 20.31s (sa meilleure performance de la saison 2021).

II. Retour sur la finale du 200m hommes (Tokyo 2020)

La présentation de la finale

C’est une grande finale qui va se produire ce soir avec cinq coureurs sur huit capables de courir sous les 20s comme ils l’ont montré lors des series et des demi-finales plus tôt.

Désormais, place au moment de vérité, qui en ressortira vainqueur entre Noah Lyles et de Grasse ? Le jeune cadet Knighton peut-il crée la surprise en s’imposant face à des seniors bien rodés et plus expérimentés que lui ? Les américains pourront-ils sweeper le podium à la manière des jamaïcaines sur 100m

La course

A l’issue du premier virage, c’est l’américain Kenneth Bednarek qui sort devant ses concurrents mais Noah Lyles sort également très vite du couloir n°3 et prend temporairement le lead de la course avant qu’André de Grasse ne revienne sur les deux américains après avoir laissé sa foulée s’exprimer dans la deuxième partie de course. Kenneth Bednarek essaiera de donner son maximum pour tenter de rattraper de Grasse mais ce sera trop tard, le canadien l’emporte en 19.62s à la suite d’une course historiquement rapide

Pour la première fois de l’histoire, nous avons cinq coureurs sous les 20 secondes sur 200m, DANS LA MÊME COURSE ! La dernière course dans laquelle il y a eu quatre coureurs sous les 20 secondes en même temps dans une compétition internationale, c’était lors de la finale du 200m des Jeux Olympiques de Londres en 2012 avec Usain Bolt (19.32s), Yohan Blake (19.44s), Warren Weir (19.84s) et Wallace Spearmon (19.90s).

En 2016, André de Grasse n’avait pas pu s’imposer sur 200m à Rio en raison de la présence d’Usain Bolt, mais il réussi ce soir à remporter le titre olympique et c’est amplement mérité, au vu des efforts qu’il a fourni durant ces années noires et ces saisons blanches tronquées par des blessures l’empêchant de revenir à son niveau. 

De l’autre côté, les trois américains finissent tous derrière le canadien et occupent toutes les places de la deuxième position à la quatrième position. Difficile pour la Team USA qui n’a pour le moment réussi qu’à remporter que trois médailles d’or en athlétisme, et qui se contentent de neuf médailles d’argent et quatre en bronze.
L’ancien détenteur de la meilleure performance mondiale de la saison (19.74s), établis en juin dernier lors des US Trials ne finira que troisième derrière son compatriote Bednarek établissant au passage un nouveau record personnel. Lyles se contentera d’une médaille de bronze pour sa première.
Erriyon Knighton, le jeune lycéen de 17 ans fini à la porte du podium derrière son compatriote mais son avenir s’annonce très prometteur ! 

Enfin, saluons la performance du libérien Joseph Fahnbulleh qui réussi à recourir sous les 20s après l’avoir réussi une première fois lors des demi-finales, en établissant cette fois un nouveau record national en 19.98s 👏

Tokyo 2020 – Men’s 200m Final (Video), Olympics via France TV Sports © 
RankCountryNameResultOther
🇨🇦 (CAN)A. de GRASSE19.62NR
🇺🇸  (USA)K. BEDNAREK19.68PB
🇺🇸  (USA)N. LYLES19.74=SB
4🇺🇸  (USA)E. KNIGHTON19.93
5🇱🇷  (LBR)J. FAHNBULLEH19.98NR
6🇨🇦  (CAN)A. BROWN20.20
7🇯🇲  (JAM)R. DWYER20.21
8🇹🇹  (TTO)J. RICHARDS20.39
Tokyo Olympics 2020 Men’s 200m final – Chart made by Albin Milongo
NR : National Record (record national (ici Canada)) ; =PB : Personal Best (record personnel égalé) ; =SB : Tied Season Best (meilleure performance personnelle de l’année égalée)

Abonnez-vous à la newsletter pour ne plus rater le moindre article en cliquant sur la phrase !


Laisser un commentaire

Fisko James Production
Right Menu Icon
%d blogueurs aiment cette page :