Preview du meeting de Eugene (Diamond League 2022)


Aujourd’hui, on va faire une preview pour tenter de déterminer les résultats des courses de 100 m et de 200 m du meeting de Eugene 2022 de la Diamond League, prévues ce samedi 28 mai. 

Sommaire :
I. Preview du 100m masculin : une course très relevée et imprévisible
II. Preview du 200m féminin : Mujinga Kambundji pour le back-to-back à Eugene ?
III. Preview du 100m féminin : renaissance encore possible pour Sha’Carri Richardson ?


I. La preview du 100m masculin 💎

Le remake tant attendu de la finale du 100 m des JO de Tokyo 2020 devait avoir lieu ce samedi 28 mai à Eugene dans l’Oregon, mais il n’aura pas lieu. En effet, le champion olympique, Lamont Marcell Jacobs a annoncé en début de semaine son absence à la suite de douleurs musculaires. Je tenais énormément à le voir courir ce samedi puisque le niveau de la course est extrêmement relevé. Le revoir courir à très haut niveau aux côtés de Christian Coleman, André De Grasse, Trayvon Bromell ou encore Fred Kerley aurait été une dinguerie !

En son absence, la course perd une de ses étoiles, néanmoins, ils l’ont remplacé par quelqu’un qui n’est pas l’un des moindres. Ils ont ramené le sprinteur botswanais Letsile Tebogo. Peu de personnes le connaît en France, et c’est bien normal, il est âgé de seulement 18 ans et il est africain. Ce jeune garçon a été l’auteur de la huitième meilleure performance de l’année le 30 avril dernier sur 100 m, avec un chrono de 9.96 (+1.9m/s), dans une course où il avait arrêté son effort une dizaine de mètres avant la ligne d’arrivée. Après les États-Unis et la Jamaïque, la future génération de prodiges est-elle africaine ? Il est vrai qu’il est encore trop tôt dans la saison pour le confirmer. Mais quand on voit que dans les 10 meilleures performances de l’année sur 100 m, quatre sont détenues par des Africains et que dans le top 3, deux sont issues de sprinteurs africains, il y a de quoi se poser la question.

Pour cette course de 100 m du meeting d’Eugene de demain, je vois l’Américain Trayvon Bromell l’emporter face à son compatriote Christian Coleman. Trayvon Bromell sort d’une course très décevante au meeting de Birmingham de la semaine dernière, du coup, j’attends une réaction de sa part. André De Grasse ne me convainc pas encore assez pour le moment cette saison, c’est pour ça que je ne l’imagine pas l’emporter. Pour le reste, ça risque d’être extrêmement serré, je pense qu’il devrait y avoir pas mal de surprises. Je ne serais pas surpris de voir Erriyon Knighton ou même Letsile Tebogo finir 3-4.

Par contre, vu que nous serons à Eugene, il faudra faire attention aux chronos, parce qu’ils risquent d’être rocambolesques. Le World Lead de Ferdinand Omanyala va sûrement tomber et le vainqueur de la course sera très probablement sous les 9.80s.

Liste des participants : Kenny Bednarek, Trayvon Bromell, Christian Coleman, Andre De Grasse, Fred Kerley, Kyree King, Erriyon Knighton, Noah Lyles, Letsile Tebogo.

II. La preview du 200m féminin

Comme chaque année, le meeting de Eugene nous habitue à l’excellence. Le 200 m ne sera pas comptabilisé comme une course de la Diamond Race, mais cela n’a pas empêché ces huit athlètes de haute voltige de venir s’imposer dans l’une des étapes les plus populaires de la Diamond League. 

La Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo, très grande référence sur 400 m, et qui devait être présente sur 200 m ce samedi, n’apparaît plus sur la liste des engagés. Peut-être a-t-elle déclaré forfait ? De toute manière, je n’ai rien vu à son sujet sur Internet. C’est dommage parce que sa présence aurait pu apporter quelque chose à cette course. Courir aux côtés de Shelly-Ann Fraser-Pryce aurait été quelque chose. Dans la course, nous avons aussi la Suissesse et effigie pour Fisko James, j’ai nommé Mujinga Kambundji ✨. La championne du monde en salle sur 60 m en 6.96s (4e meilleure performance de l’histoire), effectuera sa deuxième course de la saison sur 200 m. 

Je vois la Jamaïcaine, Shelly-Ann Fraser-Pryce l’emporter facilement face à toutes ses concurrentes en l’absence de Shaunae Miller-Uibo. Mujinga Kambundji peut faire quelque chose, mais ce sera compliqué étant donné qu’elle est alignée sur 100 et 200 m au cours de la même journée, à seulement une heure d’intervalle. Cependant, il ne faudrait pas l’enterrer trop vite puisque l’an passé au meeting d’Eugene, elle avait fait la même chose, et elle avait réussi à enrhumé Allyson Félix et Gabriel Thomas contrairement à toutes les attentes

PS : pareil que pour les hommes, nous serons à Eugene du coup si le vent est favorable, il faudra faire attention aux chronos. Néanmoins, dans l’état actuel des choses, je vois une des coureuses aller sous les 22 s. 

Liste des participantes : Brittany Brown, Dezerea Bryant, Tamara Clark, Shelly-Ann Fraser-Pryce, Shawnti Jackson, Mujinga Kambundji, Jenna Prandini, Anthonique Strachan, Cambrea Sturgis.

III. La preview du 100m féminin 💎

Je pense que c’est la course dont tout le monde attend avec impatience le dénouement. Cette année aussi, nous aurons le droit à un troisième remake de la finale du 100 m des JO de Tokyo 2020 au meeting de Eugene. 

Notons toutefois que la Jamaïcaine, médaillée d’argent à Tokyo, et détentrice actuelle de la meilleure performance de l’année ; Shelly-Ann Fraser-Pryce ne participera pas. Elle se consacrera seulement au 200 m qui aura lieu 1h plus tard. En son absence, c’est sa jeune compatriote Brianna Williams qui prend sa place. 

L’Américaine Sha’Carri Richardson va elle aussi faire son retour ! J’espère qu’entre temps, elle a mûri et qu’elle s’est remise en question depuis sa déroute historique l’an passé face aux trois Jamaïcaines. « I’m not done (…) I’m the sixth fastest woman in this game, and no one could ever take that from me, PERIOD ». Si jamais elle a le malheur de finir dans les bottom lines de la course, elle risquera de se faire de nouveau allumée médiatiquement. 

Kambundji, l’effigie de Fisko James ! Je l’aime bien, mais là, ce sera compliqué pour elle d’aller chercher Elaine Thompson-Herah, même si cette dernière est affaiblie par une douleur à l’épaule. Pour que Mujinga Kambundji l’emporte, il faudra qu’elle réalise l’exploit en faisant la course parfaite. Ce qui signifie courir sur les mêmes bases que lors de son 60 m en salle à 6.96s en mars. Après, elle est tellement imprévisible que si elle réussissait à s’imposer face à Elaine Thompson, Shericka Jackson et Dina Asher-Smith, ça ne me surprendrait même pas. En tout cas, c’est tout ce que je lui souhaite. 

Enfin, Elaine Thompson-Herah l’emportera-t-elle de nouveau cette année au Prefontaine Classic d’Eugene ? Je pense que oui. Même si depuis le début de la saison, elle n’est pas aussi convaincante que l’an passé. Je pense qu’elle a beaucoup de marge comparé aux autres coureuses. Elle devrait l’emporter avec un petit chrono pour elle entre 10.8s et 10.7s. En deuxièmes et troisièmes positions, je vois une bataille entre Shericka Jackson et la Britannique Dina-Asher Smith. Si Shericka Jackson prend la course sérieusement et qu’elle casse APRÈS la ligne d’arrivée, elle devrait seconder sa collègue jamaïcaine facilement… 

Liste des participantes : Dina Asher-Smith, Teahna Daniels, Shericka Jackson, Mujinga Kambundji, Sha’Carri Richardson, Marie-Josée Ta Lou, Twanisha Terry, Elaine Thompson-Herah, Briana Williams.

Ne ratez plus rien de l’actualité en vous abonnant à la newsletter et en nous rejoignant sur Instagram pour participer aux divers sondages et débats. Ça ne prend que 10s ! ⏱


Laisser un commentaire

Fisko James Production
Right Menu Icon
%d blogueurs aiment cette page :