L'incroyable 100m d'Elaine Thompson-Herah Fisko James

(Dossier) L’incroyable finale du 100m d’Elaine Thompson-Herah (Tokyo 2020)


Les sprinteuses jamaïcaines poursuivent leur travail de démolition de toute concurrence sur l’épreuve reine de l’athlétisme en monopolisant entièrement le podium de la finale du 100m lors des J.O de Tokyo de 2020 (en 2021). 

Cela faisait un an que nous l’attendions et nous l’avons enfin eu ! Cet après-midi aux alentours de 14h50, et 21h50 heure locale, huit sprinteuses se sont lancées sur la grille de départ de la finale du 100m féminin dans le pays nipponne. Marie Josée TA LOU 🇨🇮, les deux suissesses🇨🇭: Mujinga KAMBUNDJI et Ajla del PONTE, les jamaïcaines 🇯🇲 Shelly Ann FRASER-PRYCE Elaine THOMPSON-HERAH  et Shericka JACKSON, l’américaine 🇺🇸 Teahna DANIELS et l’anglaise 🇬🇧 Daryll NEITA. 

Retour sur les demi-finales 

Première demi-finale (19h15 heure locale) 

Quelques heures plus tôt, la championne olympique 2016 avait littéralement marché sur sa demi finale en s’imposant sans forcer en 10.76s (+0.0m/s), avec une facilité qui rappelle les joggings de Usain BOLT et de Yohan BLAKE lors des séries et des demi-finales de 100 et 200m des J.O de Londres de 2012. Bien loin des 11.01s de del PONTE et des 11.05s de Dina ASHER-SMITH qui n’ira malheureusement pas en finale. 

Photo finish de la demi finale n°1 du 100m femmes de Tokyo 2020, Olympics ©
Photo finish de la demi finale n°1 du 100m femmes de Tokyo 2020, Olympics ©

Seconde demi-finale (19h23 heure locale)

Toujours sur les mêmes bases que celles de la première course, le gap entre les deux favorites et les autres était énorme.

Dans cette course c’est l’ivoirienne Marie Josée TA LOU qui s’est imposée sur le fil devant Shericka JACKSON après une course serrée du début à la fin. Elles ont toutes les deux fini en 10.79s (-0.2m/s) mais le buste de TA LOU étant plus incliné que celui de la jamaïcaine sur la photo finish, c’est donc elle qui obtiendra la victoire (10.784s contre 10.787s) bien que toutes les deux aient obtenu leur billet pour les finales. 

Michelle Lee AHYE 🇹🇹 ne se qualifie certes pas pour la finale mais elle effectue son meilleur chrono de l’année 2021 avec un 11.00s (-0.2m/s), qui est également au passage sa meilleure performance depuis le 24 juin 2017 (10.82s, +0.9m/s & record national du Trinidad et Tobago). 

Photo finish de la demi finale n°2 du 100m femmes de Tokyo 2020, Olympics ©

Troisième demi finale (19h31 heure locale)

Ici aussi, nous avons eu droit à un récital de la part de Mommy Rocket, dans une course maîtrisée du début à la fin (10.73s et +0.3m/s). Néanmoins, contrairement à sa compère Elaine THOMPSON-HERAH, j’ai directement vu que la marge de manœuvre de la seconde était moins importante que celle de la première au vu de la facilité déconcertante dont a fait preuve la première pour remporter sa demi-finale, en écrasant totalement toute concurrence sans forcer. 

Ensuite, ce qui est intéressant dans cette course, c’est que le niveau a été globalement plus relevé que celui des deux autres demi-finales avec quatre sprinteuses en 11.00s ou moins avec KAMBUNDJI 🇨🇭en 10.96s et DANIELS 🇺🇸 en 10.98s (nouveau record personnel). 

Photo finish de la demi finale n°3 du 100m femmes de Tokyo 2020, Olympics ©

La finale (21h50 heure locale)

Avant le départ, on savait sans surprise que le titre de Championne olympique allait se jouer entre Shelly-Ann FRASER-PRYCE et Elaine THOMPSON-HERAH, les deux jamaïcaines étant les deux grandes favorites. Puis pour la troisième place cela allait se jouer entre Marie Josée TA LOU et Shericka JACKSON. De plus, la course s’annonçait intéressante étant donné le nombre de sprinteuses capables de courir potentiellement sous les 11 secondes. 

Au cours de la course, les deux favorites étaient bien lancées et étaient côte à côte durant la première partie de course, avant qu’Elaine THOMPSON ne s’envole et se détache du reste du peloton allant ainsi chercher le doublé olympique sur 100m avec 10.61s (-0.6m/s). Devant ses compères jamaïcaines S.A FRASER-PRYCE 10.74s et S. JACKSON en 10.76s (nouveau record personnel). Enfin, M.J TA LOU échoue une nouvelle fois aux portes du podium comme à Rio en 2016 avec 10.91s.

Photo finish de la finale du 100m femmes de Tokyo 2020, Olympics ©
RankCountryNameResultOther
🇯🇲  (JAM)E. THOMPSON-HERAH10.61OR
🇯🇲  (JAM)S.A FRASER-PRYCE10.74
🇯🇲  (JAM)S. JACKSON10.76PB
4🇨🇮  (CIV)M.J TA LOU10.91
5🇨🇭  (SUI)A. del PONTE10.97
6🇨🇭  (SUI)M. KAMBUNDJI10.99
7🇺🇸  (USA)T. DANIELS11.02
8🇬🇧 (GBR)D. NEITA11.12
Tokyo Olympics 2020 Women’s 100m final – Chart made by Albin Milongo
OR : Olympic Record (record des J.O) ; PB : Personal Best (record personnel)

Une course historique 

Une course non pas qu’historique car les trois médaillées sont jamaïcaines. Mais parce que cette course a été la finale de 100m la plus rapide de l’histoire avec six coureuses en dessous des 11s dont trois sous les 10.80s. 

(mettre vidéo youtube de la finale du 100m femmes) 

Elaine THOMPSON-HERAH conserve son titre de championne olympique du 100m pour la seconde olympiade consécutive et cette fois avec la manière, en battant le record olympique vieux de 33 ans longtemps resté intouchable de l’américaine Florence Griffith-Joyner de 10.62s (+1.00m/s) établi lors des quarts de finale des J.O de Séoul le 24 septembre 1988. Par ailleurs, par la même occasion, elle récupère son record de Jamaïque sur 100m des mains de Shelly Ann (10.63s +1.3m/s) concédé le 5 juin dernier à Kington en Jamaïque.

Elle devient aussi la seconde femme la plus rapide de l’histoire juste derrière les 10.49s (+0.00m/s) de Flo Jo effectués lors des qualifications américaines pour les jeux olympiques de Séoul (1988) et la femme encore en vie la plus rapide au monde, le tout sous un vent de face de (-0.6m/s).

Enfin à travers cette course de tous les records, elle devient également la femme ayant eu la vitesse de pointe la plus rapide jamais enregistrée lors d’un 100m féminin avec une pointe à 39.7km/h aux alentours du 70ème mètre contre les 39.1km/h de Flo Jo établis également en 1988. 

Elaine THOMPSON-HERAH pourra t-elle un jour aller chercher le record du monde de Flo Jo ou est-ce que cette marque est impossible à atteindre même à notre époque ? 

En attendant, l’athlète jamaïcaine s’alignera sur 200m ce lundi 2 août puis sur 4 x 100m le jeudi 5 août. 

La suite dans Track and Field Z !

Abonnez-vous à la newsletter pour ne plus rater le moindre article en cliquant sur la phrase !

keywords : finale 100m femme jo, finale 100m femme jo tokyo, finale 100m femme jo 2021, finale 100m femme jo, tokyo video, finale 100m femme video, finale 100m femme 2021, finale 100m, temps 100m femme, finale 400m femmes, finale 100 m femme tokyo 2021, meilleur temps 100m femme, course 100m femme, finale 100m jo tokyo, finale 100m tokyo 2021, finale 100m tokyo 2020, elaine thompson 100m, elaine thompson video, elaine thompson athlete, elaine thompson beats shelly ann fraser, elaine thompson beat shelly ann, elaine thompson beats shelly ann fraser pryce, elaine thompson beats shelly, elaine thompson beats fraser-pryce, elaine thompson fastest 100m time shelly ann fraser pryce, shelly ann fraser pryce record, shelly ann fraser pryce finale, flo joyner, flo jo record


Laisser un commentaire

Fisko James Production
Right Menu Icon
%d blogueurs aiment cette page :