Jacobs 100m wins (tokyo 21)

(Dossier) Jacobs surprend le monde entier avec l’or sur 100m à (Tokyo 2020)


Note

This article has been written in French so if you want to switch language ; 

(1) Click on the menu at the bottom right of your screen, 

(2) Select your language by clicking on the flag you want (🇫🇷 for French, 🇬🇧 for English, 🇪🇸 for Spanish etc…)

(3) Enjoy the entire website with your language

Ce dimanche 1er août 2021, nous avons assisté à la seconde journée de l’épreuve d’athlétisme du 100m hommes avec des demi-finales en début de soirée (heure locale) et une finale en milieu de soirée, et ce fut encore une fois une journée aussi surprenante que les séries d’hier. En effet, si du côté féminin, les dés étaient déjà lancés d’avance entre les deux jamaïcaines Elaine THOMPSON-HERAH et Shelly-Ann FRASER-PRYCE cela n’a pas été le cas chez les hommes. Le digne successeur d’Usain BOLT n’est d’autre que Signor Lamont Marcell JACOBS. 

SOMMAIRE 

I. Retour sur les séries 
II. Retour sur les demi-finales 
III. Retour sur la finale 


I. Retour sur les séries 

Lors des séries, pas vraiment de surprises, les hiérarchies ont été respectées et les favoris se sont qualifiés tranquillement avec des victoires logiques de R. BAKER 🇺🇸 (10.03s +0.2m/s), de de GRASSE 🇨🇦 (9.91s +0.6m/s) et de SIMBINE 🇿🇦 (10.08s -0.4m/s). 

Il y a aussi eu de bonnes courses de la part de jeunes talents, notamment celle du jeune sud africain Gift LEOTLELA (23 ans) vainqueur de la série 4 en 10.04s (+0.00m/s) devant le chinois Bingtian SU 10.05s. Mais aussi, de la part du jeune jamaïcain Oblique SEVILLE (20 ans), auteur d’un nouveau record personnel dans une course en 10.04s (+0.1m/s) face à l’italien JACOBS (champion d’Europe en salle sur 60m) signant également son meilleur chrono de l’année battant d’un centième son record d’Italie en 9.94s établi en mai dernier. Ou encore, le jeune nigérian Enoch ADEGOKE (21 ans) 9.98s (+0.3m/s et nouveau record personnel) sorti en tête de sa série face à un favori Trayvon BROMELL 🇺🇸 (4e en 10.05s). 

Mais la plus grande surprise s’est produite lors de la dernière série dans laquelle se trouvait le jamaïcain Yohan BLAKE et l’anglais C.J UJAH. Contre toute attente et déjouant ainsi tous pronostiques, c’est le jeune australien de 23 ans Rohan BROWNING qui s’est payé le scalpe du champion du monde 2011 et du second homme le plus rapide du monde derrière BOLT, en s’imposant depuis le couloir numéro 1 en 10.01s (+0.8m/s), signant au passage un nouveau record personnel. BLAKE fini second en 10.06s et UJAH troisième en 10.08s. 

Photo finish de la série n°7 du 100m homme de Tokyo 2020, Olympics ©

II. Retour sur les demi-finales 

Première demi-finale [19h15 heure locale (-0.1m/s)]

Dans cette première course, étaient alignés BLAKE 🇯🇲, VICAUT 🇫🇷, KERLEY 🇺🇸, de GRASSE 🇨🇦 et c’est au terme d’une course assez serrée que Fred KERLEY va prendre sa revanche face de Grasse (9.98s) en s’imposant en 9.96s. 

Jimmy Vicaut (10.11s) et Yohan Blake (10.14s) déçoivent encore en finissant 5e et 6e avec pour le premier un très mauvais départ lui coûtant la course et pour le second une seconde partie de course mal gérée, une course d’autant plus décevante quand on sait que BLAKE a annoncé que l’olympiade de Tokyo allait être sa dernière…

Mention honorable aux africains Ferdinand OMURWA 🇰🇪 Gift LEOTLEGA 🇿🇦 qui ne se sont pas qualifiés pour la finale mais qui repartent la tête haute avec un nouveau record national pour le kenyan et de belles olympiades pour le jeune sud africain. 

Tokyo 2020 – Semi-final n°1 du 100m, France Télévision © (via twitter)

Seconde demi-finale [19h23 heure locale (-0.2m/s)] 

Dans cette course, Z. HUGHES 🇬🇧 sécurise sa place en finale en signant son meilleur chrono de la saison en 9.98s, devant les jeunes ADEGOKE 🇳🇬 (2ème en 10.00s) et SEVILLE 🇯🇲 (4ème en 10.09s). L’américain BROMELL qualifié au repêchage lors des séries, échoue aux portes de la finale avec un chrono en 10.00s à quelques millièmes près.

Photo finish de la demi-finale n°2 du 100m hommes de Tokyo 2020, Olympics ©

Troisième demi-finale [19h31 heure locale (+0.9m/s)]

Troisième et dernière série en ce début de soirée, c’est la demi-finale la plus rapide et celle avec laquelle de multiples records sont tombés. 

Au couloir n°4, c’est le chinois Bingtian SU qui surprend en sortant des starting-blocks très rapidement, créant l’écart avec ses adversaires jusqu’au 60m avant de se faire un peu rattraper sur le finish mais quelle course ! SU était le premier asiatique à avoir couru sous les 10s (9.99s à Eugène en 2015), et aujourd’hui, il pulvérise son record d’Asie avec une course signée en 9.83s, 

L’américain Ronnie BAKER marque lui aussi son retour en finissant second en 9.83s, nouveau record personnel et l’italien JACOBS fini en 9.84s atomisant ainsi son record personnel de 0.10s et signant au passage un nouveau record d’Europe (anciennement co-détenu par Francis OBIKWELU 🇵🇹 et Jimmy VICAUT 🇫🇷 depuis le Meeting de Montreuil de 2016 (+1.8m/s)). SIMBINE 🇿🇦 finira à la quatrième place en 9.90s. 

(Tokyo 2020 – Semi-final n°3 du 100m, France Télévision © (via twitter))

Cela promet une très grande finale ! 

III. Retour sur la finale du 100m hommes de Tokyo 2020

Après quelques déceptions lors des tours précédents, cette trépidante troisième série nous a redonné de l’espoir et tout pouvait être désormais possible. SIMBINE allait-il se réveiller et montrer qui il est en dehors de la Diamond League ? de GRASSE allait-il réussir son come back après des années entachées par des blessures ? Fred KERLEY allait-il réussir sa reconversion du 400m au 100/200m avec un succès dès sa première olympiade ? L.M JACOBS allait-il laver le field une nouvelle fois en créant la surprise tout comme SU après cette folle demi-finale ? 

A 21h50 (heure locale), la tension était à son comble pour la finale du 100m de ces J.O de Tokyo 2020 en 2021. Tout pouvait se produire et contre toute attente, c’est l’italien JACOBS qui s’est imposé en 9.80s (+0.1m/s) battant pour la troisième fois de l’année son record personnel et pour la seconde fois de la journée son record personnel, ce qui est incroyable voire exceptionnel pour un coureur qui n’avait avant 2021 jamais couru sous les 10s et qui avait un RP à 10.03s (+1.7m/s) établi en 2019 lors d’un meeting de Padoue (ITA) en finale 2. Il entre également dans les manuels d’histoire de l’athlétisme en devenant le cinquième européen à avoir remporté une médaille d’or sur 100m, une première depuis le britannique Allan WELLS lors des J.O controversés de Moscou en 1980. Depuis les années 2000, personne n’avait réussi à stopper l’hégémonie américaine et jamaïcaine sur la discipline, bravo à lui. 

KERLEY 🇺🇸 et de GRASSE 🇨🇦 décrochent l’argent et le bronze grâce à de nouveaux records personnels sur la distance avec respectivement 9.84s pour le premier et 9.89s pour le second. SIMBINE (9.93s) n’a pas réussi tout comme Marie Josée TA LOU pour la seconde olympiade de suite à se frayer une place sur le podium du 100m. 

Tokyo 2020 – Finale du 100m, France Télévision © (via twitter)
RankCountryNameResultOther
🇮🇹 (ITA)L.M JACOBS9.80AR
🇺🇸   (USA)F. KERLEY9.84PB
🇨🇦  (CAN)A. DE GRASSE9.89PB
4🇿🇦 (RSA)A. SIMBINE9.93
5🇺🇸 (USA)R. BAKER9.95
6🇨🇳  (CHN)B. SU9.98
🇳🇬  (NGR)E. ADEGOKEDNF
🇬🇧 (GBR)Z. HUGHESDQ TR 16.8
Tokyo Olympics 2020 Men’s 100m final – Chart made by Albin Milongo
AR : Area Record (record continental (ici européen)) ; PB : Personal Best (record personnel)

Désormais place au 200m hommes ce mardi 3 aout et au 4x100m ce jeudi 5 août. 

La suite dans Track and Field Z !

Abonnez-vous à la newsletter pour ne plus rater le moindre article en cliquant sur la phrase !


Laisser un commentaire

Fisko James Production
Right Menu Icon
%d blogueurs aiment cette page :