Story Time : Auto école et Ornikar, mon avis

Mon incroyable histoire pour avoir le permis de conduire : de l’auto-école à Ornikar #8


Aujourd’hui le sujet que l’on va traiter dans les Pensées de Fisko est celui du permis de conduire. En effet, je suis heureux de vous annoncer que ça fait un mois que j’ai obtenu le précieux sésame, et que je peux enfin parcourir toutes les routes de France, et en finir définitivement avec les RER B, C et D qui en l’espace de seulement 4 ans m’ont fait connaître une myriade de problèmes divers et variés, et dont la nature de ceux-ci dépassent tout entendement. 

J’ai décidé de rédiger cet article, car ça fait partie des questions que l’on m’a souvent posées, comment ai-je fait pour avoir le code (rapidement) ? Comment ai-je fait pour avoir le permis ? Est-ce que je l’ai passé en auto-école ou est-ce que je l’ai fait en candidat libre ? Quelles sont les astuces que j’ai utilisées pour financer mon permis ? Ou encore comment avoir une date d’examen rapidement en candidat libre ? 

Ma période sans réelles motivations (2018-2020)

Premièrement, il faut savoir que l’examen du code de la route, c’est quelque chose que je voulais faire depuis longtemps. Aux alentours de 2018, lorsque j’avais 19 ans, j’avais déjà entamé une première inscription sur Ornikar et commencé à réviser de temps en temps. Néanmoins, le problème auquel je me suis vite confronté, c’est qu’en candidat libre la motivation n’est pas du tout la même que lorsque tu vas en auto-école, étant donné que tu fais tout chez toi, d’autant plus qu’avec ma flemmardise, la difficulté était accentuée 🤣. 

Du coup, ça a fait que je révisais le code pendant 2-3 jours ensuite j’arrêtais pendant 6 mois, puis je reprenais, et ainsi de suite. Je n’avais pas de réelles motivations et à ce moment-là avoir une voiture ne m’importait peu du coup ça pourrait aussi expliquer le manque de volonté de ma part (couplé au fait que préparer le permis est un processus long et coûteux, qui pour des questions pécuniaires, m’aurait empêché de m’engager à plein temps dessus).

J’ai ainsi fait traîner l’affaire jusqu’à début 2021, et c’est là que j’ai eu un déclic et que je me suis dit : « Non là, il faut que je passe le code et le permis rapidement (mdrr) ». Nicole dédicace à toi si tu passes par là, mais c’est elle qui m’avait mis le déclic, elle avait le permis et la voiture, même si son daron avait vendu sa voiture. Mais bon, vous savez, sortir dans le froid et dépendre des transports en commun ce n’est pas une vie, surtout lorsque l’on est accompagné, je vous le déconseille haha. 😂

C’est pour cela que je vous conseille d’avoir une réelle motivation avant de vous lancer dedans, du genre pouvoir être libre dans vos déplacements, chercher un travail facilement, vous déplacer plus rapidement avec vos amis, mais dans tous les cas, je vous déconseille de le passer juste pour le passer.

Livre de révision ou de cours Ornikar pour réussir l'examen du code de la route afin de pouvoir se présenter au permis de conduire.
Code de la route (livre de révision)

Le code de la route en une semaine (février 2021)

À la mi-février, je me suis décidé de me mettre sérieusement au code, et en même temps souvenez-vous, vu que je suis un flemmard, j’ai eu besoin d’avoir une chose qui allait me mettre dans l’urgence de le faire, sinon ça n’allait jamais le faire. Du coup, ce que j’ai fait pour me motiver, ça a été de choisir une date d’examen pour le samedi de la semaine suivante, le matin, à 10h juste avant d’aller au travail. 

À partir de là, je me suis lancé dans la révision du code à fond, j’ai cramé tout le contenu qu’il y avait sur Youtube, sur des applis comme les applis Code de la Route 2021 (digischool et canopée), et bien sûr, sur Ornikar, ma stratégie reposait uniquement sur le passage de tests, j’allais très rarement regarder la partie cours, je n’avais pas le temps pour ça. Surtout que moi, je suis quelqu’un qui apprend sur le tas, quelqu’un de la pratique, je n’aime pas vraiment la théorie. 

J’enchaînais les quiz à chaque fois que j’avais du temps libre, quand j’étais dans le tram, dans le bus, dans le RER, en salle de pause au travail, chez moi avant de dormir, au réveil, et au bout de 2-3 jours, je suis passé de 10-12 fautes à 5-7 fautes. Je me souviens que le mardi de la semaine où j’allais passer l’examen, j’étais prêt, je pouvais même le passer ce jour-là vu que je faisais seulement 3 à 5 fautes. Mais je m’étais dit qu’il fallait que je conserve la date du samedi, pour voir large, histoire d’être bien prêt. Autant dire que ça a été une mauvaise idée parce qu’entre mercredi et samedi, je n’ai fait que stagner et voire pire, j’ai commencé peu à peu à faire plus de fautes. 

Effectivement, je m’explique, le samedi matin, j’étais carrément retombé à 9-11 fautes. Ma méthode de « bachotage extrême » était devenue contre-productive, ce qui n’était plus vraiment bénéfique. Toutefois, j’ai tout de même réussi à avoir le code du premier coup à 35/40. Même si, ce n’était pas la note que j’espérais avoir, cela restait tout de même suffisant pour pouvoir désormais passer à l’étape suivante. 

Je remercie aussi au passage le gars au Code’nGO! de Clamart, il était hyper sympa, il nous a bien accueilli et, il nous a donné nos résultats directement juste après la session d’examen.

Mon expérience décevante du permis en auto-école (mars-juillet 2021) 

Le code désormais en poche, je me heurtais au choix de choisir entre aller en auto-école pour passer le permis ou le passer lui aussi en candidat libre. 

Il faut savoir qu’à cet instant, vu que je venais d’avoir le code rapidement, je m’attendais à faire la même avec le permis aussi. Ce qui m’a poussé à me diriger vers une auto-école puisqu’on m’avait dit qu’en auto-école, on pouvait obtenir des dates d’examen plus rapidement qu’en candidat libre, où l’attente pouvait être une question de 6 à 10 mois d’attente. En revanche, j’ai alors choisi une auto-école localisée dans le 92 dont je ne dirai pas le nom pour ne pas avoir de problème, et j’ai pris le forfait 20h permis accéléré en 2-3 semaines que j’ai entièrement financé avec l’argent de mon CPF

Une Porsche Cayenne d'Auto-école (il ne s'agissait pas de mon auto-école) en route pour passer l'examen du permis de conduire.
Une Porsche 911 Carrera 4 d’Auto-école (il ne s’agissait pas de mon auto-école)

J’ai commencé la conduite seulement un mois après avoir eu le code début avril, ce qui m’avait un peu dégoûté, mais bon, on prend quand même, au moins, je me disais que c’était la dernière ligne droite du 400m. Cependant, ça ne s’est pas du tout passé comme prévu avec l’auto-école.
Pour commencer, j’avais un moniteur différent à chaque heure de conduite, ce qui rendait le suivi difficile (il y en avait au moins 7-8 dans cette auto-école et je les ai tous faits), et logiquement quand tu conduis avec des gens différents tout le temps, les conseils donnés ne sont pas les mêmes, ce qui peut engendrer des difficultés. Deuxièmement, les heures de conduites commençaient toujours en retard +5/10min et finissaient tôt -5min quand c’était une heure et -15min quand c’était 2h de conduite, je vous laisse faire le calcul. Tout en sachant que l’heure de conduite était quand même relativement (environ 60€). Autant vous dire, que déjà que je voulais avoir le permis rapidement, ma volonté était aussi de ne pas avoir à devoir rajouter des heures complémentaires, sinon j’allais me faire pigeonner.

Aussi, on m’a fait passer énormément de temps sur la compétence 1 en particulier sur « savoir tourner le volant », franchement, je tenais bien le volant, quand je roulais la voiture avait une bonne trajectoire, je ne comprenais pas vraiment le souci. Dites vous que j’ai passé 7-8h à tourner dans une petite rue pour apprendre à tourner le volant, alors que par la suite, en m’étant renseigné sur le côté, j’ai vu qu’à l’examen la tenue du volant n’était pas notée et que du moment que la voiture se comportait bien ça ne créait pas de problème. En plus ce qui est drôle, c’est que j’avais passé tout ce temps au volant pour que mon premier moniteur d’Ornikar me dise que je le tenais mal et en même pas 1h, il a corrigé ça (mais je vous en dirai plus après). Sans parler du fait qu’après avoir validé la compétence 1 et après avoir déjà roulé en ville, je devais revoir la compétence 2 de A à Z comme un newbie, un gars qui n’avait jamais conduit auparavant. 🤣

Arrivé à 10-12h, ça me prenait tellement de temps, que je me suis dit bon, je n’ai pas le temps pour apprendre à conduire une voiture avec une boite manuelle, je veux passer à l’automatique pour avoir moins d’heures et passer le permis rapidement. J’ai pu passer en automatique, mais mon planning de cours a dû changer, ce qui m’a fait conduire les heures restantes seulement la dernière semaine d’avril. Arrivé cette fois à bout de mon forfait après un mois et demi (contre les deux/trois semaines initialement), je me retrouve à devoir rajouter des heures et on me dit que je vais devoir rajouter 10-15h. J’étais à 20h, du coup ça allait me faire 30-35h, mais bon, à ce moment-là, je ne m’étais toujours rien dit étant donné que je payais avec mon CPF, du coup, je roulais gratuitement comme on dirait.

J’ai pu reprendre la conduite seulement début juin (10h), après un peu moins de 3 semaines sans conduire et plusieurs de mes heures ont été reportées ce qui a fait que j’ai conduit 10h sur 5 semaines, je conduisais quasiment jamais, et c’était toujours la même chose, l’espoir d’avoir une date d’examen semblait de plus en plus loin et la seule chose qui était certaines, c’était que je conduisais pour conduire, sans objectif, uniquement pour conduire, un peu comme ci tu faisais une location de voiture pour conduire de temps en temps, mais juste pour le fun, à la fin on ne te donnera pas de dates d’examen.

À partir de là, je savais que c’était mes toutes dernières heures de conduite avec cette auto-école et que je n’allais plus jamais y remettre les pieds. En plus, ce qui est drôle, c’est que sans surprise début juillet, on a voulu me rajouter des heures, cette fois 10h alors que pour moi, j’étais persuadé que je savais déjà conduire. Tout le mois de juin, quand j’ai conduit, c’était pour la Culture, je n’ai pas appris grand chose. C’est ainsi que s’est terminé mon parcours en auto-école.

Ma formidable expérience avec Ornikar (mai et octobre 2021)

Souvenez-vous, plus haut, je vous ai dit que la seule raison pour laquelle j’ai privilégié l’auto-école à Ornikar, c’était parce qu’on pouvait obtenir une date d’examen plus rapidement. Et ben, sachez que j’ai fait un coup de maître à ce moment-là.

Ma réaction une fois que j’ai eu une date avec Ornikar après m’être fait dépouillé par mon auto-école (extrait de Naruto Shippuden, affrontement entre Itachi et Sasuke)

En réalité, fin février, directement quand j’ai eu le code, je me suis inscrit en parallèle sur Candilib de sorte à gagner des places, dans le cas où ça se passerait mal en auto-école, histoire de vite rebondir et ne pas perdre de temps.

Début mai, durant la période dans laquelle je ne conduisais pas en auto-école, j’en ai profité pour tester la conduite avec Ornikar pour voir comment c’était. J’ai choisi M. Souleymane Serifou à Massy-Palaiseau, et franchement, il m’a vraiment bien aidé, il m’a donné de bons conseils, et il m’a redonné de l’espoir. Pour vous dire en seulement 5h de conduite, j’ai appris beaucoup plus avec lui qu’avec mon auto-école alors que j’étais à 20h de conduite avec eux.

Par la suite, j’avais repris la conduite en auto-école de début juin à mi-juillet, puis je n’ai plus du tout conduit de mi-juillet à début octobre. Pourquoi une reprise que début octobre ? Parce que durant l’été, sur Candilib, j’étais trop loin (seulement groupe 3 et 2) du coup, je ne voulais rajouter des heures que lorsque j’aurai enfin eu ma date, chose faite puisqu’aux alentours de la fin du mois d’août, j’ai reçu un mail de Candibot me disant que j’avais désormais une place d’examen pour le permis de conduire, et que j’allais le passer le 19 octobre 2021. Ce jour-là, j’étais hyper content et je me suis dit enfin ! Là, je vais enfin pouvoir voir le bout du tunnel. Pour la première fois, je conduisais en me disant que je conduis pour quelque chose, et qu’à la fin à la clé, il y a l’examen. Un examen que je ne pouvais que réussir. A aucun moment, tout comme lors du passage du code, je ne m’imaginais pas les repasser une second fois, c’était inconcevable, dans ma tête, c’était le fameux Win now or Go home d’un Game 7 en playoffs NBA, la victoire est la seule issue.

J’ai passé le permis à Créteil (94), une zone que je ne connaissais pas du tout. En effet, les seules fois où je suis parti à Créteil, c’était pour aller à Créteil Soleil à l’ancienne. En plus, on y allait en transport en commun, du coup rouler là-bas ça a été quelque chose de complètement nouveau. Ma monitrice était Mme Jody Noël, elle aussi, elle était hyper sympa, elle m’a donné de bons conseils, même si je faisais parfois des dingueries 😂, mais bon, c’était cool, et le jour de l’examen, tout s’est passé comme prévu, et j’ai eu le permis à 25,5/31.

Une libération, tu te sens tellement libre après et apaisé après, tu te dis qu’après tous ces mois de calvaire, tu es enfin permifié ! Le chemin fut long et sinueux, mais la saveur de la réussite ne fut que plus grande et meilleure. Franchement, ne baissez pas les bras et dites-vous qu’en y allant vous y allez pour gagner et non pour faire de la figuration.

Vous avez aimé la publication ? N’hésitez pas à la partager et à vous abonner à la newsletter pour ne plus rater le moindre article et en rejoignant la communauté sur instagram en cliquant sur la phrase !


Découvrir d’autres articles des pensées de Fisko :

  • Abstention des jeunes : Une jeunesse totalement déconnectée des enjeux politiques et sociétaux #14
    En France, les périodes électorales se succèdent et semblent malheureusement se ressembler. Quoiqu’il se produise, c’est toujours le même constat qui est fait. L’abstention des jeunes atteint constamment des niveaux « records » lors des diverses élections. Qu’elles soient présidentielles, régionales, départementales, municipales, et législatives, rien ne change et cette situation croissante devient de plus […]
  • La grande mascarade du second tour de l’élection présidentielle en France de 2022 #13
    Emmanuel Macron sans surprise est réélu (2017-2027), bravo à toutes celles et ceux qui ont contribué à la superbe réalisation de ce scénario, dont l’écriture et le tournage ont débuté il y a plusieurs années. Je remercie aussi tout particulièrement les castors dont la prestation remarquable a été commanditée sur demande par Macron, mais aussi […]
  • Appel à la mobilisation au second tour contre Macron #12
    Mesdames, Messieurs, Chère communauté Fisko James, Face à la détresse que nombreux de nos concitoyens connaissaient avant, et ont encore plus connu durant le quinquennat de M. Macron. Je ne peux rester indifférent. Depuis mai 2017, Emmanuel Macron a enchaîné les comportements, et les paroles méprisantes et blessantes, à l’égard de la population française. Gilets […]
  • Macron 2022 : Pourquoi le réélire est-il une mauvaise chose pour la France ? #11
    Nous sommes aujourd’hui à J-4 avant le premier tour de l’élection présidentielle qui se tiendra ce dimanche 10 avril 2022. Emmanuel Macron, le président sortant remettra sa couronne en jeu face à onze autres candidats dans un jeu démocratique qui n’en a plus du tout l’air. Sans surprise, et vous le verrez dans les prochaines […]
  • Macron et Attal “emmerdent” les non-vaccinés #10
    Non, vous n’avez pas rêvé, ceci n’est pas une fausse information. L’actuel président de la République Française Emmanuel Macron a bien indiqué lors d’une interview avec des lecteurs du Parisien qu’il voulait le plus possible emmerder les Français réfractaires à la vaccination. D’ailleurs, selon lui ces personnes ne sont plus des citoyens. Le lendemain, nous […]

Laisser un commentaire

Fisko James Production
Right Menu Icon
%d blogueurs aiment cette page :