La République Dominicaine construit un mur sur ses frontières avec Haïti


Ce dimanche, le gouvernement dominicain de Luis Abinader a décidé de durcir le ton pour faire face à une immigration illégale en provenance d’Haïti en entamant la construction d’un mur avec Haïti.

Ce dimanche la République Dominicaine a entamé à ses frontières avec Haïti, la construction d’un mur qui devrait s’étendre sur un peu plus de la moitié des 392km de leurs frontières communes.

Les raisons évoquées par les Dominicains pour une nouvelle fois accentuer la division spatiale entre les deux co-détenteurs d’Hispaniola, est que cette mesure permettra de réduire l’immigration illégale dans le pays, et d’en même temps arrêter la migration irrégulière et la contrebande de marchandises, d’armes et de drogues.

Il faut savoir qu’il existe une grande asymétrie dans le niveau de vie entre les deux îles. Entre d’un côté Haïti gangrené de l’intérieur par la pauvreté, les catastrophes naturelles, et par un fort climat d’insécurité généralisé. Tandis que de l’autre, nous avons une République Dominicaine qui connaît une stabilité politico-économique et qui joui d’une bonne image touristique dans la Caraïbe. Ce qui est par conséquent, est pour de nombreux Haïtiens un espoir pour trouver du travail et pour avoir une vie meilleure.

Environ 500 000 Haïtiens et des dizaines de milliers de leurs descendants vivent en République dominicaine, une nation hispanophone d’environ 11 millions d’habitants, selon la plus récente enquête sur l’immigration réalisée en 2018.

Projet de mur entre Haïti et la République Dominicaine suscite du scepticisme | AFP

Source : Les Echos / Actualités Canada

Ne ratez plus rien de l’actualité en vous abonnant à la newsletter et en nous rejoignant sur Instagram pour participer aux divers sondages et débats. Ça ne prend que 10s ! ⏱


Laisser un commentaire

Fisko James Production
Right Menu Icon
%d blogueurs aiment cette page :